Toutes nos destinations Chevron bottom
espace client demande de devis
nous appeler
+33 1 40 85 86 87
nous écrire
nous rencontrer
2, rue Camille Desmoulins
92300 Levallois-Perret
demande de devis
Votre voyage
  • Votre voyage
  • Par Région
    Toutes les Régions
    Est
    Fjords de l'Ouest
    Nord
    Ouest
    Reykjavik et la Péninsule de Reykjanes
    Sud
  • Par Envie
    Toutes les Envies
    Avec voiture de location
    En été
    En famille
    En groupe
    En hiver
    Week-end

Quand partir en Islande ?

Islande, ou Iceland, signifie littéralement « Terre de glace », mais aussi terre des phénomènes géothermiques. Ici le mariage entre le chaud et le froid rend la nature sublime. C’est pour cela que le pays est si bien surnommé Terre de glace et de feu. Les glaciers, icebergs, cascades, océan, vents marins et grottes de glace se joignent aux volcans, sources chaudes, sable noir, formations basaltiques, geysers et marres de boue bouillonnantes pour créer des paysages contrastés spectaculaires.

Situé à proximité du Cercle Polaire Arctique, avec un climat océanique, on peut avoir tendance à penser qu’il fait très froid en Islande. Mais, le climat de l’Islande est plus tempéré que ce que l'on pourrait croire. Grâce au Gulf Stream, c'est un pays très agréable, même pour les plus frileux d’entre nous. Toutefois, il faut savoir que le temps est très changeant en Islande. Il réserve pas mal de surprises. Un dicton, inventé par les locaux, dit d'ailleurs : « Si tu n’aimes pas le temps qu’il fait, attends 5 minutes ! ».

Vous dire quelle est la meilleure période pour aller en Islande est impossible, car celà dépend beaucoup de vous : de ce que vous souhaitez voir pendant votre voyage, des activités qui vous font rêver, du temps dont vous disposez, de votre budget, etc... De plus, la nature brute et sauvage islandaise et son climat sont si imprévisibles, qu'il est difficile de prévoir à l’avance ce que l’Islande va vous réserver pendant votre voyage. Mais tentons quand même une petite analyse...

QUELLE EST LA MEILLEURE SAISON POUR PARTIR EN ISLANDE ?

Les saisons en Islande

Compte tenu des températures, de la durée d'ensoleillement et des précipitations moyennes observées, on considère qu'il n'y a en Islande que deux saisons vraiment distinctes : l’été et l’hiver.

Le printemps et l'automne existent bien, mais ces saisons ne sont que rarement bien marquées (du fait du temps très changeant et du climat océanique de l'Islande). 

Les mois d'avril et octobre sont des « mi-saisons », car c’est au cours de chacun de ces mois que le climat, les températures et les paysages changent pour laisser place à l’été ou à l’hiver. 

Comparatif des températures moyennes par mois et par région en Islande

Précipitations par mois et par région en Islande

Durée moyenne d'ensoleillement chaque mois en Islande

L’été en Islande s’étend globalement de début mai à fin septembre. Mais le cœur de l’été s’étend de mi-juin à mi-août. Et, selon les années, l'été peut commencer mi-avril et se terminer mi-octobre.

L'hiver en Islande s’étend de début octobre à fin avril. Mais le cœur de l’hiver s’étend de mi-décembre à mi-février. Et, selon les années, l'hiver peut commencer mi-octobre et se terminer mi-avril.

Les saisons en Islande

Partir en été ou en hiver en Islande

Il faut savoir que partir l'été ou partir l'hiver en Islande, c'est faire deux voyages totalement différents!

Chacune des 2 saisons offre en effet des paysages et phénomènes naturels sublimes, mais bien distincts. La nature estivale ou hivernale offre un tableau verdoyant ou glacé, des longues journées ou des aurores boréales, et des activités différentes.

Les avantages et les inconvénients de partir en Islande en été

Avantages et inconvénients de partir en Islande en été

Les avantages et les inconvénients de partir en Islande en hiver

Avantages et inconvénients de partir en Islande en hiver

QUELLE EST LE MEILLEUR MOIS DE L'ANNÉE POUR PARTIR EN ISLANDE ?

Afin de vous aider à choisir la date de votre départ en Islande, nous vous communiquons ici les températures et précipitations moyennes de chaque mois de l'année en Islande. Comme vous pourrez le constater, chaque mois a ses avantages et ses inconvénients.

Partir en janvier

Températures moyennes et précipitations en janvier en Islande, par région
Le mois de janvier est l’un des mois les plus froids de l’année, avec une température moyenne allant de -7° à 1° dans le pays. La durée du jour est d’environ 5h30. Il s’agit d’un des mois les moins fréquentés par les touristes, notamment car il n’y a pas de vacances scolaires à cette période, et en raison du faible ensoleillement. De ce fait, l’Islande en janvier constitue l’une des périodes les plus abordables en termes de tarifs.
Le mois de janvier est propice à l’exploration des grottes de glace éphémères du Vatnajökull, car nous sommes au cœur de la saison, et les températures négatives garantissent quasiment toujours leurs accès.
Au début du mois, vous pourrez profiter des sublimes feux d’artifices pour fêter la nouvelle année dans la capitale islandaise.
Le festival viking Thorrablot de la mi-hiver se déroule tous les ans à partir du premier vendredi suivant le 19 janvier. Véritable institution dans le pays, on déguste des plats traditionnels vikings et on boit (beaucoup) d’eau de vie régionale ! 

Partir en février 

Températures moyennes et précipitations en février en Islande, par région
En février, les températures sont légèrement plus clémentes qu'en janvier (entre -6°C à 0°C). Le soleil est plus présent (passant de 5h30 à 8h de présence journalière), ce qui rend le mois de février plus accessible pour des courts voyages. On trouve un peu plus de touristes du fait des vacances scolaires, mais le mois de février en Islande reste considéré comme de la basse-saison, puisque nous sommes toujours en hiver. 
Le mois de février est l’un des mois les plus propices pour la chasse aux aurores boréales avec ses longues nuits. La durée du jour exponentielle durant tout le mois apporte des journées suffisamment longues pour prendre son temps.
Le festival Winter Lights est un évènement féérique ayant lieu le premier week-end de février sur 4 jours. On y célèbre la vie hivernale mais aussi la joie de voir la lumière du soleil de plus en plus chaque jour, après une longue période où la nuit était reine. On trouve de nombreuses décorations lumineuses.

Partir en mars

Températures moyennes et précipitations en mars en Islande, par région
Le mois de mars connait une nette amélioration de la durée du jour avec une moyenne de 12h de soleil. Bien que les températures soient toujours fraîches, entre -5° et 2°, le lever et le coucher du soleil permettent une organisation plus douce des journées. L’Islande sort doucement de l’hiver vers la fin mars, et les paysages enneigés se colorent petit à petit. Le pays profite encore de la basse saison au niveau de ses tarifs et de ses disponibilités hôtelières. 
Pendant le mois de mars, on peut toujours visiter les grottes de glaces grâce aux températures. Même si pour nous le printemps commence à arriver, l’hiver est toujours présent en Islande et les aurores boréales sont toujours observables pour les plus chanceux. 
Le festival national de la bière a lieu les 1er mars en Islande. Il célèbre la date historique de la législation de la vente de la bière en Islande en 1989. Cet alcool avait été banni de l’île durant 75 ans auparavant !

Partir en avril

Températures moyennes et précipitations en avril en Islande, par région
Le mois d’avril peut être défini comme une mi-saison en Islande. Encore considéré comme une saison hivernale, le mois d’avril marque toutefois la sortie de l’hiver. Les températures sont plus douces, allant de -1° à 4°, et le soleil est bien présent avec des jours de 15h en moyenne !
On profite encore des tarifs plus abordables qu’en été, tout en bénéficiant de journées plus longues qu’en hiver. Attention toutefois aux vacances scolaires de Pâques, qui peuvent connaître des tarifs plus élevés notamment sur les billets d’avion.
Début avril, on peut encore trouver quelques grottes de glace selon la saison, mais il ne sera plus possible d’en visiter à la fin du mois en raison de la hausse des températures. De même pour les aurores boréales, qui se feront de plus en plus timides à partir de ce mois. Les paysages glacés ont quasiment tous laissé place à des tableaux verdoyants.
En avril, les macareux moines commencent à arriver sur les côtes islandaises.
La fête de l’été a lieu le 3ème jeudi du mois d’avril. Des fanfares et des festivités ont lieu dans tout le pays pour célébrer l’arrivée des beaux jours. La vie reprend peu à peu et l’enthousiasme
des journées plus longues est palpable chez les habitants.

Partir en mai

Températures moyennes et précipitations en mai en Islande, par région
Le mois de mai marque symboliquement le début de la saison estivale en Islande. Les températures oscillent entre 3° et 7° selon les régions. Les nuits deviennent très courtes dans tout le pays, puisque fin mai le soleil se lève aux alentours de 4h du matin pour se coucher vers 23h ! Les tarifs sont toujours associés à une basse / mi-saison
Le mois de mai est propice aux randonnées en montagnes et sur les glaciers et aux activités en pleine nature.
Pour les amoureux de la faune, notamment des mammifères et des oiseaux marins, mai marque réellement le début des croisières aux baleines à Reykjavik et dans le Nord du pays, mais aussi l’observation des innombrables oiseaux nichés dans les falaises de l’île. 
Le festival Raflost, soutenu par le ministère de l’Éducation, des Sciences et de la Culture d’Islande, célèbre à la mi-mai les arts électroniques. Il rassemble des artistes du monde entier entre technologies futuristes, expositions artistiques et conférences scientifiques.

Partir en juin

Températures moyennes et précipitations en juin en Islande, par région
Le mois de juin est le premier mois de l’été islandais avec des températures douces allant de 8° à 11° dans le pays. Les tarifs deviennent plus élevés à partir de la mi-juin et l’Islande entre en haute saison touristique.
En juin, c’est le début des nuits blanches islandaises ! Le Soleil de Minuit embrase le ciel aux alentours du Solstice d’été, et la nuit disparait presque complètement. Le soleil se lève en effet vers 3h du matin pour se coucher à minuit ! On expérimente ainsi la vie des Pôles dans toute sa splendeur.
Les contrastes de la nature entre fonte des sommets et naissance des fleurs prend tout son sens au mois de juin. C’est aussi durant ce mois que l’on peut commencer à envisager de camper dans le pays, et de visiter les hautes terres dont certaines pistes ouvrent mi-juin selon les années.
De nombreuses fêtes et festivals ont lieu en juin avec notamment la fête de la mer, les festivals musicaux du Solstice d’été, un festival viking, la fête de l’indépendance islandaise, ou encore la fête du homard.

Partir en juillet

Températures moyennes et précipitations en juillet en Islande, par région
Le mois de juillet est le cœur de l’été islandais. Les températures sont comprises entre 8° et 12° et la période du Soleil de Minuit est toujours d’actualité. La première quinzaine de juillet bénéficie d’un ensoleillement quasi-total comme lors du Solstice d’été, et la seconde moitié permet d’apprécier les rayons du soleil entre 18 et 20 heures par jour ! Les tarifs sont plus élevés en juillet car ce mois marque vraiment le début de la très haute saison touristique
Toutes les routes et pistes islandaises sont maintenant ouvertes (même si leur ouverture est toujours soumise aux conditions climatiques). Ainsi, on peut découvrir l’intégralité du pays et notamment les hautes terres centrales de l’Islande. Les randonnées et treks en montagnes sont donc accessibles partout dans le pays et la faune est à son apogée.
Le cœur de l’été donne lieu à de nombreux évènements avec notamment le Landsmot Hertamanna, compétition équestre, des festivals et concerts de musiques folkloriques, pop/rock et heavy metal.

Partir en août

Températures moyennes et précipitations en août en Islande, par région
Le mois d’août possède des températures un peu plus douces qu’en juillet, entre 9° et 12°, mais les nuits commencent doucement à s’allonger. Malgré tout, les journées sont encore bien longues en août avec une moyenne d’ensoleillement de 16h ! C'est toujours la haute-saison touristique
Le mois d’août bénéficie des mêmes avantages que le mois de juillet : accès à toutes les routes du pays, possibilités de balades et randonnées dans les montagnes et glaciers, les treks au cœur des hautes terres. À la mi-août, les macareux, oiseaux marins et baleines commencent petit à petit à partir des côtes islandaises. 
Les célèbres festivités Þjóðhátíð de l’île d’Heimaey sur l’archipel Vestmann ont lieu le week-end précédent le premier lundi d’août avec de nombreux concerts et feux d’artifices.
La nuit de la culture, les feux d’artifices de Jökulsarlon, la marche des Fiertés et la fête du hareng se tiennent aussi durant le courant du mois.

Partir en septembre

Températures moyennes et précipitations en septembre en Islande, par région
Le mois de septembre profite encore d’une météo assez clémente avec des températures allant entre 4° et 8° et des journées agréables de 13h. L’affluence touristique baisse peu à peu, en même temps que les tarifs. 
La mi-saison que l’on qualifierait d’automnale s’installe peu à peu dans le pays et teinte la végétation. Les routes sont encore accessibles mais les pistes des hautes terres ferment à la fin du mois de septembre. Les chances de pouvoir observer les aurores boréales augmentent peu à peu durant cette période, mais restent faibles.
Le Rettir est l’évènement principal du mois de septembre en Islande. Les paysans de toute l’île rassemblent leurs troupeaux pour se préparer à l’hiver dans une ambiance bienveillante et festive.
On peut aussi participer à la nuit des lumières, festival célébrant le retour de la nuit autour des traditions locales. A la fin du mois a lieu le Reykjavik Film Festival.

Partir en octobre

Températures moyennes et précipitations en octobre en Islande, par région
Le mois d’octobre marque doucement le début de l’hiver, avec des températures entre 0° et 6° et une durée du jour de 10h. On peut le considérer comme une mi-saison, car les journées sont encore assez longues (notamment lors de la première quinzaine du mois) pour profiter pleinement des visites. On note une réelle baisse de la fréquentation touristique et de facto des tarifs
Le mois d'octobre en Islande ressemble à notre automne, car c’est durant ce mois que la nature islandaise change de couleurs pour laisser place à l’hiver et à ses longues nuits polaires. La durée d'ensoleillement offre encore pas mal de temps pour visiter les sites sereinement, et l’obscurité des nuits marque le début de la saison des aurores boréales. 

Partir en novembre

Températures moyennes et précipitations en novembre en Islande, par région
Le mois de novembre est un mois d’hiver, avec ses longues nuits et ses températures entre -5° et 4°. La durée du jour n’est plus que de 6h30 en moyenne, les aurores boréales se font de plus en plus nombreuses, faisant de novembre l'un des mois les plus propices à leur observation.
Premier mois d’hiver après octobre, et mois précédant celui des fêtes de fin d’année, novembre profite de tarifs avantageux et d’une très faible affluence touristique. Les paysages commencent à se glacer et offrent des contrastes entre blanc et ocre.
Novembre marque réellement le début des activités hivernales, notamment les visites des grottes de glace. 
Le festival musical Iceland Airwaves a lieu durant 5 jours début novembre. Il s’agit de l’un des plus grands festivals de musique du pays, mais aussi l’un des plus appréciés.

Partir en décembre

Températures moyennes et précipitations en décembre en Islande, par région
Le mois de décembre est l’un des plus froids, avec des températures entre -6° et 1°. C’est aussi le mois avec les nuits les plus longues de l’année et une durée du jour de seulement 4h30. La fréquentation touristique est en hausse durant les fêtes de fin d’années, notamment dans la capitale. 
Les paysages sont souvent recouverts de neige dans tout le pays, avec des cascades gelées. Le ciel obscur pendant une vingtaine d’heure chaque jour permet d’observer les aurores boréales, très présentes à cette période de l’année.
Le mois de décembre permet de découvrir le folklore islandais (et ses 12 Pères Noël !) lors des fêtes de Noël et du Nouvel An, avec les marchés de Noël, les décorations lumineuses et les feux d’artifices.

Les mois les plus propices à...

Mois les plus propices aux différentes activités en Islande


Vous l’aurez compris, il est très difficile de définir quelle est la meilleure période pour visiter l’Islande. Surtout, il n’y a pas de « mauvaise » période pour aller dans ce fabuleux pays. Chaque saison, chaque mois (ou presque), a ses avantages et ses petits inconvénients. Pour pouvoir choisir le moment idéal, le plus important est donc de bien définir ce que vous attendez de ce voyage.

En été comme en hiver, l'Islande sera de toute façon une expérience unique au monde, tant ce pays regorge de merveilles naturelles. D'ailleurs, le meilleur conseil que l’on pourrait vous donner est de partir au moins deux fois, pour découvrir tous les secrets, estivaux et hivernaux, de l'Islande !

Demander un devis Phone